Ce petit arbre est depuis des siècles une part importante de la culture japonaise. Le bonsaï peut vivre pendant plusieurs siècles, et est entretenu par des jardiniers méticuleux qui adaptent leurs soins pour donner une forme spécifique à cet arbre. Également, les pots sont choisis scrupuleusement afin de mettre en valeur la forme de l’arbre et sa couleur.

Si vous avez la main verte, rendez-vous dans le village des bonsaï d’Omiya où une douzaine d’horticulteurs proposent une quantité impressionnante d’arbres, qui pour certains d’entre eux, ont déjà plus de 500 ans. Vous y trouverez alors ces bijoux végétaux, mais aussi un choix de pots et d’ustensiles pour prendre soin de celui-ci.

Avec arbres, fleurs, herbe et pierres disposés dans un petit pot, vous pouvez exprimer la beauté et l’espace d’un paysage naturel. Le but est donc de créer une version réduite d’un paysage aussi beau que grandeur nature, souvent en utilisant des fils de fer ou en coupant des branches de l’arbre. En conséquent, l’art du bonsaï est qualifié d’un « art infini », car l’état de votre plante est en perpétuelle évolution.