japon-map

Votre voyage au Japon – La Route votre agence de voyages spécialiste Japon – Circuits découverte et Séjour au Japon

La route du Japon est avant tout née afin de faire découvrir le Japon à travers ses nombreuses villes où « modernité et tradition » se cotoient.

Tour operator spécialiste du Japon sur toutes ses facettes

Son équipe jeune et dynamique est à votre service afin de vous conseiller et de vous orienter dans le meilleur choix de transports et d’hôtels traditionels « Ryokan » ou de style international. C’est l’amour de l’île du soleil levant qui ont fait de cette petite équipe les spécialistes hors pair du pays nippon, la seconde puissance économique planètaire mais aussi d’une culture pleine de finesse et d’un pays plein de trésors à découvrir.
Contempler et admirer à travers nos circuits ce superbe pays. Un large choix d’hôtels et d’excurssions à la carte vous permettent de monter un voyage au japon exceptionnel et sur mesure.

Et n´oubliez pas notre devise « un voyage réfléchi est un voyage réussi« .
Delphine FITOUSSI – Directrice

Experts de voyage

Delphine FITOUSSI

Toujours à la recherche de nouvelles destinations les plus insolites les unes que les autres, en créant La Route du Japon, une fois de plus, Delphine se fait avant tout plaisir et tiens à partager ses grandes découvertes avec ses clients qui lui sont si fidèles depuis 17 ans.

Charlène

Passionnée par les voyages depuis l’enfance, j’ai décidé de me diriger vers des études de tourisme pour faire partager ma passion aux clients, et leur faire découvrir des régions du monde que j’ai exploré. Et j’ai testé pour vous le Japon ! Je suis tombée amoureuse de cette destination et je mets à votre disposition mon savoir pour organiser le voyage de vos rêves !!

Témoignages

  • Bonjour Delphine

    Nous venons de revenir du japon où nous avons passé un excellent séjour.

    Les hôtels sélectionnés sont très bien placés et proches des gares. Les guides ont été supers et complémentaires.

    Comme vous nous l’aviez dit le wifi est indispensable et il faut dire que nous avons été aussi aidé par Aurélie et sa connaissance du Japon et de la langue.

    Par contre il ne faudra pas oublier de mentionner qu’avec un seul portable le guidage sur Google map ou autre peut être difficile (car gros consommateur d’énergie) et il faut donc prévoir un back up (nous avions 3 portables donc pas de problème). La charge du wifi pocket est elle aussi limitée.

    Nous avons ,de manière à visiter le maximum de sites, utilisé le système de transport des bagages le plus souvent possible ainsi que la mise en consigne des bagages dans les gares. A recommander sans modération!!!

    Nous ne sommes pas allé à Nara. Nous avons mieux aime rester un jour de plus à KYOTO et nous ne l’avons pas regretté.

    Nous avons fait un stop over à KOBE et avons pris un déjeuner qui restera un des grands moments culinaires de ce séjour. Il y avait tout; le cadre la gentillesse du cuisinier qui a cuisiné le bœuf de Kobe devant nous. Fantastique!!!

    Aurélie nous avait conseillé de rester un jour entier à Osaka. Nous ne l’avons pas regretté car ville à la fois chicos, populaire, rebelle, jeune…

    Nous avons donc profité de notre séjour à 100 à l’heure. Pour indication au cours de ce séjour nous avons fait 237 à kms à pied.

    Encore merci pour l’organisation du séjour et peut être à une prochaine fois

    cordialement.
    les PIQUET SERRE avec du plus grand au plus petit Bernard Serre ,Yves Piquet, Nicole Serre

    MR PIQUET, MR ET MME SERRE, VOYAGE AU JAPON EN AOUT 2017
  • Bonjour Charlène,

    Nous voilà donc de retour de notre voyage au Japon et je vous fais un petit résumé sur l’ensemble du voyage.

    Le voyage a quelque peu mal commencé puisque nous avons raté le vol prévu dans votre déroulement.

    En effet, nous avons pris la navette Lufthansa à Strasbourg à 14h15 et sommes arrivés à l’aéroport de Francfort vers 17h.

    Nous nous sommes tout de suite dirigé vers le guichet d’enregistrement, mais l’aéroport étant très grand, lorsque nous sommes arrivés au guichet d’enregistrement, celui-ci n’a plus accepté notre enregistrement sous prétexte de délai trop court. Notre avion décollait à 18h10!

    Nous avons donc été orienté vers un bureau de réclamations où on nous a proposé deux places sur le vol suivant, à 20h45 avec obligation de payer nos places, ce que j’ai fait, n’ayant pas le choix.

    Pourquoi la compagnie ne nous a pas tout de suite affecté sur le vol de 20h45 dans la réservation? Nous aurions largement eu le temps de faire notre enregistrement.

    Ce contretemps m’a quelque peu énervé, étant dans l’obligation de payer une deuxième fois nos billets d’avion pour mon fils Jean-Christophe et moi-même.

    Le reste du voyage s’est bien déroulé.

    Vos fiches techniques sont très claires, les hôtels étaient pour certains corrects, sans plus, et pour d’autres très corrects.

    Il faudra être vigilants sur la réservation des petits déjeuners, parce qu’à trois reprises nous n’avons pas pu les prendre à cause du départ tôt le matin avant le démarrage du service (souvent de 7 h à 08h30 !). il n’y a qu’à  Hakone où nous avons reçu un petit panier-repas

    Nous avons beaucoup aimé le pays, ses habitants très serviables et d’une propreté exemplaire. Les ryokans avec Onsen sont vraiment à recommander, on en tire un réel bien-être.

    Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

    Cordiales salutations,
    Sonia DAULL

    MME DAULL ET SON FILS, VOYAGE AU JAPON EN AOÛT 2017
  • Bonsoir,
    Toute la famille est ravie après ce voyage au Japon qui s’est merveilleusement bien déroulé. Aucun problème avec les bagages, les transports, logistique parfaite, un grand merci pour votre professionnalisme.
    Nous avons particulièrement apprécié nos séjours dans les ryokans, l’accueil du personnel, les menus.
    A bientôt pour un nouveau projet.
    FAMILLE BAILLY, VOYAGE AU JAPON EN AOÛT 2017
  • Bonjour Delphine et Charlène,

    Je tiens à vous remercier tout d’abord de nous avoir organisé ce très beau voyage dans le sud du Japon, tout s’est très bien passé ;aucune accroches que ce soit pour les trains et les hôtels: c’était parfait et cela soulage de toute préoccupation dans le voyage… C’est un gros plus bien apprciable.
    Nous avons apprécié le circuit et la semaine à Iriomote(très bien l’Ecovillage)et à Ishigaki(très bien au Lotus bleu: Patrick et Maiko sont adorables même si c’est un peu isolé et que la plage n’est pas terrible… le village est sympa et puis nous avions la voiture, indispensable dans les îles…)
    Voilà ,comme vous le lisez, nous nous sommes emplis de belles images du Japon et des japonais serviables et souriants avec les touristes et cela sera un très beau souvenir de découverte des coutumes si différentes et d’une culture riche en Histoire…
    Merci de votre courrier et félicitations pour votre professionnalisme et pour vos bons conseils.
    Cordialement,

    Catherine Allain & Eric Tourtebatte

    MR TOURTEBATTE ET MME ALLAIN, VOYAGE AU JAPON EN AOÛT 2017
  • Bonjour,

    Nous revenons ravis de notre voyage.
    Tout s’est très bien passé, conformément au planning et aux réservations. Il n’y a eu aucun loupé!
    La guide Catherine connaissait bien son sujet, et nous a bien introduit aux différences entre le bouddhisme et le shintoisme, entrée en matière indispensable pour la suite du séjour. De plus, elle nous a permis de valider nos Japan Rail Pass et de réserver tous nos trajets de train (merci pour la sélection effectuée avant le départ).
    Toutefois, bien que les hôtels aient toujours été convenables, nous avons regretté qu’ils aient été parfois un peu vieillots ou tristounets.
    A Tokyo, l’hôtel ne dispose pas de salle de petit déjeuner qui se prend dans le hall, et la chambre était particulièrement petite. Par contre, l’hôtel est bien situé par rapport à Asakusa.
    A Takayama, l’hôtel Acty est dans son jus des années 80, moquette d’origine et mobilier d’époque. Nous conseillons aussi de passer une demi journée à Shiragawa.
    A Osaka, correct mais sans plus.

    Concernant la maison de Kyoto, nous avons très contents de vivre à la japonaise, et notre Travel Angel William était charmant.
    Au mont Shigi, nous avons été particulièrement bien accueillis et soignés. Nous avions une très grande chambre, un repas de qualité, et la possibilité de nous déplacer comme bon nous semble dans le monastère. Nous nous sommes levés à 4h30 du matin pour assister à la cérémonie du feu (à  l’aube) et à l’office du matin. A chaque fois, un moine s’est donné la peine de nous expliquer en anglais ce qui s’était déroulé.
    Le monastère a dans son hôtellerie un Onsen très agréable.
    L’hôtellerie est climatisée, mais pas dans les parties communes.
    A Naoshima, la yourte était grande et confortable (attention, pas de climatisation) et l’on a accès aux salles de bains privées (moyennant 1000 yens). Toutefois le petit déjeuner est indigent, et le café est fermé le soir. Si l’on a pas pris ses dispositions pour dîner, il ne reste que le restaurant japonais haut de gamme du musée Benesse et il faut réserver à l’avance et le restaurant français de l’hôtel Benesse tout aussi haut de gamme!
    Nous vous remercions pour l’ensemble de vos conseils et pour la préparation du voyage que nous avons particulièrement apprécié.
    Bien cordialement
    Hélène et Gérard LAURET
    MR ET MME LAURET, VOYAGE AU JAPON EN AOÛT 2017
  • Bonjour Charlène

    nous sommes très satisfaits de notre voyage et de son organisation

    tout d’abord le HOKKE hôtel était nettement mieux que le Kyoto Tower Hotel : au dernier étage, grande chambre et un petit-déjeuner japonais

    Kurama ONSEN était très bien et le dîner servi à l’hôtel était excellent

    Mont Shigi aussi, par contre il convient d’emmener de l’anti-moustique. Il n’est pas nécessaire de prendre la Kintetsu Line mais de prendre la JR Line en passant par Nara et en arrivant à Oji. Ensuite prendre 1 taxi à OJI car il n’y a aucune indication en anglais concernant les bus.

    Bien cordialement

    Sabine AYRAUD et Alex BOUDHOU

    MR BOUDHOU ET MME AYRAUD, JUILLET 2017
  • Bonjour Charlène,

    En terme d’organisation, le séjour s’est très bien passé.
    Le Japon est un pays déstabilisant dans un premier temps, en particulier du fait de la barrière de la langue et du peu d’information / interlocuteur parlant un minimum anglais. La préparation et les guides ont été de vrais plus.
    Les plus de l’organisation:
    – une prise en charge du transport à l’arrivée à Haneda: avoir des coupons de bus permet de limiter le stress de l’arrivée dans le pays.
    ==> petit truc à noter: le guichet JR n’était pas pris d’assaut à Haneda. Ca peut être intéressant de faire le Rail Pass directement à l’arrivée. Ca évite de chercher les guichets JR qui ne sont pas toujours là  où on pense (à la gare de Shinjuku, le guichet pour les pass est dans un batiment annexe).
    – les hotels réservés: pas de fausse note. Toutes les réservations étaient bonnes. Le niveau des hôtels corrects (pas forcément luxe, mais corrects et surtout très bien situés).
    – le transport des bagages également était parfait.
    – le JRail Pass et le pocket wifi, vraiment très pratiques (complétés de cartes de métro faites sur place avec Jason).
    – le séjour à Miyajima en Ryokan était également un gros plus, pour le site en lui même mais aussi pour le type d’hébergement et les repas qui étaient exceptionnels. Le personnel était également très sympa et attentionné.
    – le mix entre les villes: Tokyo (capitale, plus formelle, plus ville nouvelle), Kyoto (plus historique et touristique), Myajima (petite ile très jolie), et Osaka (plus décontractée, vivante…)
    Le très gros plus: les guides: Ils ont eu plusieurs gros mérites:
    – nous montrer des quartiers ou des temples que nous n’aurions sans doute pas sélectionnés sans eux (que ce soit à Kyoto ou Tokyo), en nous donnant plus d’explication sur les lieux (bon, mais ça c’est la base du métier 🙂 )
    – nous aider à faire nos premiers pas au Japon (métro, restaurant …) (merci Jason)
    – nous aider à nous repérer dans Tokyo et à comprendre l’organisation très verticale de Tokyo (avec ces micro restaurants empilés au sein d’un même immeuble) (merci Jason et Pierre)
    – mais surtout nous expliquer et échanger sur la société Japonaise, son fonctionnement, son actualité, etc.. . Un grand merci à Pierre et Jason on des expériences différentes et cela a été un vrai plaisir d’échanger avec eux.
    Les points à améliorer sur l’organisation:
    – pas grand chose, ça parait assez huilé… mais bon, en étant un peu créatif…
    – l’arrivée à Shinjuku n’est peut être pas la meilleure option: ce n’est pas le quartier le plus facile d’accès pour un européen… je me demandais même si un premier stop à Kyoto ou Osaka ou encore les quartiers touristiques de Tokyo, où l’anglais est plus répandu, ne permettrait pas une mise dans le bain plus progressive.
    – les chambres d’hôtel à Shinjuku étaient vraiment petites.
    – les chambres que nous avions à Kyoto donnaient sur la rue et surtout sur un passage piéton dont le signal sonore était pénible (arrêt entre minuit et 6h uniquement) mais ne nous a pas empêché de dormir.
    Merci encore pour l’organisation et à votre disposition.
    Bien cordialement,
    Eve et Julien
    FAMILLE BLANQUART AU JAPON JUILLET 2017
  • Bonjour Madame,

    Vous m’avez devancée, je voulais vous faire un retour sur notre voyage.

    Juste merveilleux !

    Mon seul regret, ne pas avoir eu plus de temps à Kyoto… Mais en 2 semaines, je pense que nous n’aurions pas pu tout voir ! Nous n’avons donc pas été à Nara.

    Aucune fausse note.

    En vrac :

    Pour les Hôtels, une mention spéciale à celui de Tokyo : chambre, service, installations, accueil, petits déjeuners…

    Ls autres étaient également très bien, celui de Kyoto viendrait en dernier, mais en relativisant.

    Pour les Ryokans, une mention spéciale pour celui de Takayama. Accueil adorable à la japonaise, une chambre avec balcon donnant sur la ville, de petites attentions. Celui de Miyajima était très bien également, avec une vue époustouflante sur le Torii. Plus « chic », et un repas le soir pantagruélique ! Nous n’avons pas pu manger tout ce qui nous était servi, mais d’une qualité exceptionnelle.

    Le temple de Koya San était superbe aussi. Calme, serein et absolument pas envahi d’une horde de touriste comme l’autre agence avait pu me le dire. Accueil adorable également et une chambre immense !

    Les enfants ont dépassé leurs craintes pour les bains Onsen, et sont devenus de grands fans ! Moi aussi ! Après une journée de marche un bien fou, à tel point que nous y retournions avant d’aller nous coucher, le meilleur somnifère naturel qui soit.

    Nous sommes revenus avec des étoiles dans les yeux.

    Nous avons pu manger dans de petits restaurants, sans aucun touristes (vive les menus avec photos !!!) et toujours excellent. La gentillesse des japonais nous a permis de dépasser les limites de la langue et nous avions un « succès » fou dans ces restaurants. Nous avons même sympathisé avec un couple de Japonais (lui avait un peu abusé du saké) qui nous a offert nos boissons, dans un petit restaurants de Yakitoris où nous avons mangé sur un banc dans la rue. Que du bonheur.
    Une queue de Typhon le dernier jour au Mont Koya et à Osaka… Visiter le cimetière de Koya sous une pluie torrentielle lui donnait un certain charme ( !).
    Nous avons eu la chance que notre vol ne soit ni retardé ni annulé à Osaka, comme beaucoup d’autres.

    La compagnie Finnair est vraiment très bien, avec une possibilité de prendre des sièges éco friendly, qui ont plus de place pour les jambes, des casques pour les vidéos de meilleure qualité, ce que j’ai pris pour les vols Helsinki/Japon (A/R) et que je n’ai pas regretté une seconde malgré le petit supplément (60€ par rapport au voyage, je n’étais plus à cela près).
    Voilà… Nous sommes revenus enchanté, et je regrette déjà le sens de la propreté japonais, de l’hygiène, du service et du respect. Sur ces points là, nous devrions en prendre les leçons.

    Bien à vous

    Alexandra Lebarq

     

    Séjour au Japon Famille LEBARQ AOUT 2017
  • Bonjour,

    Toujours aussi bien !

    C’est la troisième fois mais il y a toujours quelque chose à découvrir.

    L’hôtel était superbe et idéalement placé dans un quartier très animé (juste à côté de la gare Ikebukuro et des grands magasins TOBU et SEIBU).

    Les japonais sont toujours serviables et aimables et la ville est toujours aussi propre.

    Nous avons passé une journée à KAMAKURA (station balnéaire à une heure de Tokyo en métro) qui regorge de temples et qui débouche sur la mer.

    Vraiment rien à  redire !

    FAMILLE FELDIN AU JAPON JUILLET 2017
  • Bonjour,

    Avec le plus grand retard de la terre je vous donne enfin mes impressions.
    1er Jour : Arrivée à Tokyo
    Après plusieurs heures de vols, nous arrivions enfin à Tokyo sans une once de fatigue (l’excitation du voyage très certainement). Pour ma part j’avais déjà  pris l’avion quelques fois pour aller en Sicile ou au Royaume Unie. Pour Axel, son 1er trajet reliait Paris à Tokyo, on peut dire qu’il a été baptisé. Nous avons trouvé le quartier de l’hôtel assez facilement, mais le dit-hôtel a été plus complexe  a trouver. Heureusement nous avons pu compter sur la sympathie des japonais pour nous aiguiller.
    2ème Jour : Complètement d’attaque, un programme presque millimétré.
    A partir de nos recherches et des conseils que vous nous aviez donné, notre 1ère journée fut très riche. Nous avons commencer la journée par une visite du Senso-ji temple. Le premier essai dans le métro fut un échec. Nous n’avions pas acheté le bon ticket. Heureusement un gardien nous a remboursé la différence, et par la suite plus aucune erreur n’a été faite (ce qui nous a permis de frimer plus tard dans le voyage à Osaka en expliquant à  d’autres français comment se servir des machines).
    Depuis le Senso-ji nous avons longés le fleuve Sumida, profité d’un parc à proximité avant de nous mettre en route pour le Parc Ueno. Nous avions décidé que tous trajets ne nécessitant pas plus de 40 minutes de marches se ferait à pied, ainsi nous pourrions profiter des petites rues moins attractive mais nous rendre compte d’une autre façon dont la vie s’organise pour ceux qui y habitent.
    Jour 3 : On trouve le rythme !
    Nous commençons la journée en nous rendant à pied au palais impérial ! Nous visitons les jardins, qui dénote énormément des buildings qui l’entourent.
    Nous continuons en faisant les temples aux alentours et en nous dirigeant vers le sanctuaire Meiji. Depuis le sanctuaire nous visitons le parc tout autour. Nous commençons à ressentir la fatigue du trajet, alors nous décidons que désormais le matin sera consacré aux visites des temples et jardins (pour commencer la journée de façon zen), puis nous basculerions sur des activités plus dynamique les après midi. Nous prenons alors la direction de Takeshita Dori. Nous faisons les boutiques et les trucs de touriste (comme le Kawaii Monster Cafe), avant de nous diriger en fin d’après midi sur le Shibuya crossing (bon j’avoue qu’on est tombé dessus par hasard et pile en heure de pointe, c’était énorme). Nous prenons une dernière photo avec Hachiko, avant de rentrer en soirée à l’hôtel.
    Jour 4 : Kamakura
    Nous partons le matin en direction de Kamakura. Pour moi, cette journée fût la meilleure. Pleine de rencontre, d’échange et de partage. Après avoir vue l’intérieur de la statue de Buddha, nous poursuivons sur un temple choisis aléatoirement. En chemin nous rentrons dans une petite boutique où le commerçant fais tout lui même. Nous échangeons beaucoup sur ses fabrications, sur la représentation des masques, sur la France aussi. En partant, il nous offre à chacun un médaillon.
    Arrivés au temple nous traversons un jardin splendide. Nous avons du passer près de 2H juste à l’admirer. J’ai pris énormément de photos, un vrai touriste !
    Nous rentrons ensuite à Tokyo nous reposer un peu en fin d’après midi. Nous ressortons ensuite pour nous rendre à  Golden Gay. La taille des bars favorisant la proximité, et l’alcool levant les inhibitions nous faisons beaucoup de rencontre. Heureusement notre anglais est au point (car j’ai essayé d’apprendre le japonais en 1mois, mais j’ai surestimé mes capacités).
    Jour 5 : Osaka
    Nous décidons de prendre notre temps les matins de départ (après tout ce sont des vacances quand même, et nous courrons bien). La petite frustration du voyage, il en fallait bien une, sera autour de ces trajets Tokyo-Osaka, Osaka-Tokyo. Nous souhaitions faire un détour lors du trajet pour observer le mont Fuji, sans en faire l’ascension. Hélas, à l’allée comme au retour le temps n’était pas de notre côté et aucune observation n’était possible. Mais tant pis, ça nous donne une excuse pour repartir au Japon ! Oui nous n’en avions pas besoin, mais nous la gardons.
    Arrivés à l’hôtel nous profitons des alentours, goûtons les takoyaki et okonomyaki. Si au départ Axel n’est pas emballé par la description que je lui fait des takoyaki, il sera surpris du goût ! Nous finissons la soirée à essayer de comprendre les règles du Pachinko. Je ne pense pas qu’on ai bien compris, mais on a finit par gagner des gâteaux alors c’est que ça devait le faire pour nous !
    Jour 6 : Osaka’s castle
    Pour Osaka nous avons plus utilisé le métro depuis l’hôtel. En fin de journée, nous profitons de nouveau des restaurants (Osaka ne démérite pas sa réputation de capitale culinaire, nous n’avons jamais aussi bien mangé)
    Jour 7 : Kyoto
    Nous partons assez tôt d’Osaka, le but est de faire la randonnée et le sanctuaire du Fushimi Inari. Arrivé sur place, nous voyons que d’autres touristes ont aussi décidé de se lever tôt. Nous savions dès le départ que Kyoto serait un peu frustrante, car en une journée nous ne pourrions tout faire. On s’est donc concentré sur Fushimi Inari. Nous avons du y rester 3H !
    Nous rentrons ensuite à Osaka, profité du centre ville, goûté le bœuf de Kobe et retourné à l’hôtel.
    Jour 8 : retour à Tokyo
    Nous prenons le temps pour repartir d’Osaka. Arrivé à Tokyo, nous passons par Ginza. Je peux me vanter d’avoir fait des achats à Ginza ! LE QUARTIER DE LUXE ! Par contre le soir nous ne mangeons pas dans le même quartier, bizarrement les bar à sushis de Shinjuku nous attirent plus.
    Jour 9 : Derniers jours que l’on peut faire à fond !
    On démarre tôt, très tôt. Pour retourner au Senso-ji temple. On a du y arriver avant 8H. Il n’y avait absolument personne. Les boutiques étaient encore fermés. Mais c’était super de pouvoir profiter d’un lieu comme celui-ci de façon presque privatisé. Nous concentrons le reste de la journée sur l’achat de souvenirs, et aussi sur la restauration.
    Jour 10 : Nous retournons à Akihabahra et Shibuya. Sans doute les deux quartiers qui nous ont le plus plu. Nous décidons de ne pas trop en faire, afin de ne pas être complètement crevé au vue de la journée qui nous attend le lendemain.
    Jour 11 : petite frayeur mais beau résultat.
    Alors que nous avions sollicité l’aide du réceptionniste 2 jours auparavant pour réserver un taxi nous conduisant à l’aéroport, le matin personne n’est là . Un autre est présent assez rapidement. Mais notre réceptionniste ne lui a pas indiqué le bon terminal. La course se finit au terminal 1 et non au terminal I. Heureusement un gardien de l’aéroport nous remarque (il est à peine 5h du matin) et spontanément appelle un taxi. Nous parvenons donc au bon terminal. Ce gardien nous a clairement sauvé la mise !
    Tout d’abord laissez moi vous remercier. Vous nous avez fait confiance pour ce voyage tandis que certaines agences nous ont rit au nez. Je m’excuse de ne pas vous avoir donner tout ça plus tôt, j’ai été très pris par mon travail mais aussi je voulais pouvoir m’immerger une nouvelle fois dans ce voyage avec quelques mois qui sont passés. Merci, j’ai pu fêter mon diplôme comme je l’avais souhaité. Je gardes vos coordonnées pour mes prochaines envies.
    Bien à vous, David et Axel.
    MR BATTAGLIA AU JAPON AVRIL 2017

Galeries d’images du Japon