Si vous décidez de partir en voyage au Japon en été, vous ne risquez pas d’être déçus !

Connu pour sa chaleur et humidité estivale, cette saison n’en réserve pas moins de belles surprises comme les “matsuri” agrémentés des “hanabi”, les festivals et feux d’artifice japonais. De sortie à la plage, en excursion, ou à la recherche de la fraîcheur lors de votre séjour dans les villes, vous aurez durant cette période l’occasion de goûter au Kakigori !

Lors d’un séjour au Japon, il ne sera pas rare de voir sur les tables ce dessert traditionnel japonais qui fait l’unanimité en été.

Il s’agit d’une glace pilée, sous la forme d’un dôme, arrosée d’une couche de sirop, apportant une note sucrée au dessert, ainsi que différentes couleurs selon le parfum (thé vert, fruits…).

Un dessert tout en légèreté, ressemblant à une petite montagne enneigée, et agrémentée, si on le souhaite, de garnitures comme l’azuki (haricot rouge japonais), de lait concentré, crème glacée, fruits frais ou encore de mochi (gâteau de pâte de riz gluant).

C’est un dessert qui vous fera littéralement fondre, à tester dans un petit café chic pour une pause gourmande comme en “street food“, pour vous rafraîchir lors de votre visite du Japon, ou comme dessert lors d’un festival habillé en tenue traditionnelle.

Une gourmandise à manger sans complexe, et qui plait au plus grand nombre, si bien que Pierre Hermé a décidé le de réinterpréter.

Vous trouverez différentes variantes selon les villes japonaises mais aussi les pays, une véritable chasse au Kakigori s’offre à vous !